A l’origine, une quinzaine de Badennois férus de danse et de musique bretonne forment un groupe de passionnés…

Ce groupe, qui évolue au sein de l’Association "Golfe AVF Accueil", ne cesse de s’étoffer.

En 1996, pour des raisons structurelles, il est décidé de dissocier cette section danse bretonne de "Golfe AVF Accueil".

Ainsi naît l'Association Korollerion Baden (Association loi de 1901)

Le premier bureau se crée sous la présidence de Jeannette Tatibouët, épaulée de Jacky Abomnes, professeur de danse bretonne.

Objectifs de l’association: initier à la danse bretonne, promouvoir le costume et conserver le patrimoine culturel breton.

L'association ainsi créé comprend alors 2 sections : groupe "costumé" et groupe "danse loisir".

Dès la première année, une soixantaine d'adhérents, toutes générations confondues, suivent assidûment les cours du lundi après-midi et du mardi soir. Confirmés et débutants se réunissent avec le même désir, le même plaisir d'apprendre et de partager.

 

Très vite l'association prend de l'ampleur et compte plus de 100 adhérents. Un noyau d'une quinzaine de danseurs décide de porter le costume de leurs ancêtres avec la motivation de faire découvrir le patrimoine vannetais : danses, coiffes, tenues…..

Dès 1997-1998, le nombre de danseurs passe à 144 dont 26 enfants de moins de 14 ans. Quant à la section "groupe costumé", elle passe de 17 à 27 danseurs et assure des prestations locales.

Adhérer à une fédération comme Kendalc'h ou War'l Leur est envisagé pour apporter aux danseurs formations, stages, savoir-faire, etc....

En 1998, en plus des cours existants, se crée un cours le jeudi pour tous ceux qui sont avides de se perfectionner et de s’initier aux danses traditionnelles moins connues dans la région de Baden.

Le groupe de danseurs s’étoffe et les prestations se multiplient. Les femmes portent le costume du pays de Vannes-Auray, mode 1930, et les hommes celui du début 20ème (costumes d'origines dénichés dans des brocantes, patrimoines familiaux ou fidèles copies).

Les enfants ne sont pas oubliés et en septembre 1999, le cours du mercredi après-midi est suivi régulièrement par une vingtaine de jeunes danseurs. Les chorégraphies regroupent alors enfants et adultes.

2000 : l'Association est à son apogée avec 184 adhérents danseurs : 154 adultes et 30 enfants répartis sur les 4 cours.


L'adhésion à la fédération Kendalc'h qui défend les intérêts culturels de la Bretagne est effective pour la saison 1998-1999. Elle permet de participer à diverses activités et de rencontrer d’autres groupes.Jusqu'en 2011, le Cercle Korollerion Baden, composé de 31 danseurs, joyau de l'association et porteur du patrimoine vannetais, se produit dans les communes environnantes.

On aura pu les applaudir à la Fête des Battages de Baden mais aussi à Larmor Baden (fête de l'huître), Fest-Er Chapel à Becquerel, Fête du Moustoir, divers campings et soirées privées.

Le Cercle participe aussi à des manifestations plus éloignées comme à Arzal (Fête du barrage), Pont Aven (Fêtes des Ajoncs), etc...

 

   Sur podium 2008 - visualiser une vidéo  >>>

 

 

 


Sous le soleil ou sous la pluie...d’où l’utilité des porteurs de parapluies pour protéger les coiffes et les velours…..

Juin 2007 : l'Association se rattache à la fédération War'l Leur. Ce qui permet de donner une nouvelle impulsion au cercle avec toujours pour objectifs la préservation et la promotion de la culture bretonne.

Pendant ce temps, la danse "loisirs" rassemble petits et grands, jeunes et moins jeunes, toujours assidus et avides de convivialité, qui viennent découvrir, transmettre, partager…

 

En novembre chaque année s'organisent Fest-Deiz ou Fest-Noz (toujours très attendus : jusqu’à 500 amateurs de danse en 1998).

Pour les adhérents, les cours sont l'occasion d'apprendre mais aussi de se retrouver dans la convivialité autour de petites manifestations comme la fête du printemps ou la galette des rois avec la participation de sonneurs, de chanteurs et musiciens amis, ainsi qu’avec les associations voisines.

 

Vidéos souvenirs

C